anima motrix

19 avenue de la Porte Brunet

75019 Paris

01 44 84 72 20

contact@animamotrix.fr

 

Siège :

Hôtel de Beaulaincourt

Rue du Tribunal
62400 Béthune

La Compagnie anima motrix est conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC Hauts-de-France et la Région Hauts-de-France.

CONTACT

 

mentions légales

histoire de la violence

création 2020

d’après Édouard Louis
aux Éditions du Seuil

adaptation et conception Laurent Hatat et Emma Gustafsson

lumière Anna Sauvage

univers sonore Fabrice Tison

production anima motrix


coproduction
le Phénix / Scène Nationale de Valenciennes

Château-Rouge / Scène Conventionnée d’Annemasse

Théâtre d’Esch sur Alzette (Luxembourg)

La Comédie de Béthune / Centre Dramatique National 

coréalisation
Le Trident / Scène Nationale de Cherbourg
La Ferme du Buisson / Scène Nationale de Marne-la-Vallée

La Chartreuse / Centre national des écritures du spectacle, Villeneuve lez Avignon

avec

Louis Arène (Edouard)

Samir M'Kirech (Reda)

Julie Moulier (Clara)

DATES 2020

15—16 JAN 

Château Rouge

Scène conventionnée d’Annemasse

24—25—26 JAN 

La Ferme du Buisson

Scène Nationale de Marne-la-Vallée

12—13—14 FEV 

La Comédie de Béthune

CDN des Hauts-de-France

5—6 MARS 

Escher Theater

LUXEMBOURG

19—20 MARS 

Le Phénix 

Scène Nationale de Valenciennes

24—25 MARS 

Le Trident

Scène Nationale de Cherbourg

La scène du crime

Nous rêvons la scène comme un miroir brisé. Un écran infidèle, seul apte à nous rendre ce qu’on nomme la « réalité » en laissant transparaitre ce que cette « réalité » tente de recouvrir : les failles, les blessures, les hontes et les aveux brûlants. Et encore la vacuité, la contradiction et le désir. Et surtout le désir, l’anima de l’être humain, pourtant dénoncé comme un crime.

Le roman de la violence

« J’ai rencontré Reda le soir de Noël 2012, alors que je rentrais chez moi après un repas avec des amis, vers quatre heures du matin. Il m’a abordé dans la rue et j’ai fini par lui proposer de monter dans mon studio. Ensuite, il m’a raconté l’histoire de son enfance et celle de son père qui avait fui l’Algérie. Vers six heures du matin, il a sorti un revolver et il a dit qu’il allait me tuer. Il m’a insulté, frappé, violé. Le lendemain les démarches médicales, policières et judiciaires ont commencé, qui, plus qu’elles ne réparent la violence, la prolongent et l’aggravent. » Voilà ce que nous dit Edouard.

La violence du corps

Nous nous emparons de ce roman sans pudeur, parfois décrit comme brutal voir indécent, et pourtant si sensible, courageux à nos yeux, empli d’amour assurément. Avec cette « œuvre au rouge » le chemin vers la scène est une évidence : notre projet est d’incarner l’effroi que procure le roman d’Edouard, d’explorer les débats intimes, sociaux, politiques qu’il ouvre, et au delà de l’intelligible de créer l’espace où les corps parlent, dans toute leur splendeur, dans toute leur violence. C’est un théâtre charnel, qui sait quitter le langage, les mots pour retrouver une puissance des corps que nous souhaitons.

La place des autres

Dans les heures qui suivent, les amis d’Edouard l’accompagnent à travers ce qu’il appelle le ralentissement du temps, la folie des mots, la peur de la peur et la peur de sa peur... Et un an plus tard, Edouard, en visite dans sa campagne d’origine, se confie à sa sœur. Puis, caché derrière une porte, il l’écoute, elle raconte l’histoire de la violence à son mari. C’est cette situation concrète qui sera notre point de départ.

ÉTAPES DE CRÉATION

 

29 avril au 12 mai 2019

Résidence à la Chartreuse

Villeneuve les Avignon

 

2 au 20 décembre 2019

Répétition

Théâtre du Nord, Lille

et maison Folie Wazemmes, Lille

 

6 au 14 janvier 2020

Résidence de création

Château rouge, Scène conventionnée d’Annemasse

diffusion

Claireadvice

Claire Ballot-Spinosa

06 69 57 78 83

claireadvice@gmail.com